Comment aider ses enfants à se séparer de Doudou ?


Un « doudou ». Voilà un mot qui ne sonne pas très officiel et qui a pourtant une place des plus importantes dans la vie de nos bout’chous. Ce petit morceau de tissus devenu tout râpeux ou cette peluche désormais vieillie joue un rôle crucial dans le rapport des enfants à la séparation avec les parents. Les psychologues le qualifient même d’objet transitionnel !

Oui, mais voilà : un jour le doudou tant choyé et tant adoré doit retourner dans le placard. Comment s’y prendre ? A quel âge se fait la séparation ? Votre magazine féminin a trouvé quelques réponses pour vous aider !

utilisation doudou

Pourquoi les enfants ont-ils besoin d’un doudou ?

Câliner son doudou et l’emporter partout est un comportement qui se fait naturellement chez l’enfant (souvent avec un petit coup de pouce des parents, c’est vrai !) et qui apparait vers les 5 ou 6 premiers mois. Ce petit doudou va avoir une présence sécurisante pour le bébé. Il va lui rappeler ses parents, la douceur du foyer et l’affection qui l’entoure. Difficultés à s’endormir ou gros chagrins, le doudou a aussi un pouvoir apaisant sur les enfants ! Il remplit donc bien des missions pour nos petits bouts, les réconfortant en toute situation.

Mais ce que l’on voit moins, c’est que le doudou sert également à aider l’enfant à se séparer de ses parents. Cela veut dire qu’il est capable de transférer son attention sur un autre objet ! Le doudou, c’est l’un des premiers pas qui aident à couper le cordon et c’est lui qui va accompagner notre pitchoune dans son apprentissage de l’autonomie.

Et oui, il fait tout ça le doudou ! C’est pour ça que s’en séparer ne doit pas être un acte pris à la légère. Pire, il ne faut surtout pas le supprimer de façon brutale !

retirer doudou

Comment appréhender la séparation du doudou ?

Si tout se passe bien, un enfant doit quitter son doudou naturellement vers l’âge de 6 ans. C’est généralement à cet âge-là qu’il se sent suffisamment sécurisé pour s’en passer. Il le délaisse peu à peu, y pense moins, ou veut tout simplement arrêter de l’utiliser de lui-même car il trouve que « cela fait bébé » (nos bambins sont parfois bien plus matures qu’on le croit !).

Mais si ce n’est pas le cas et qu’il ne veut pas le quitter ? Il ne faut surtout pas le brusquer. Vous pouvez bien sûr, aider votre enfant dans la séparation de son doudou, mais petit à petit et tout en douceur ! Suivez son rythme !

Commencez par lui expliquer que maintenant qu’il est grand, il n’a plus besoin d’avoir sans cesse son doudou avec lui. Il peut commencer par s’en séparer quelques temps, voir qu’il en est capable et le retrouver après. Demandez-lui de vous le remettre lorsqu’il joue, qu’il part faire une activité ou jouer chez un petit copain. Vous lui rendez quand il rentre. Graduellement, vous augmentez la durée de la séparation. Jusqu’à ce que, par exemple, il ne le prenne plus que le soir.

En revanche si votre pitchoune va plus vite que la musique et se rend compte tout à coup qu’il n’en a plus besoin, c’est parfait ! Laissez-le faire ! Ne rappelez pas sans cesse son doudou à votre enfant et ne lui apportez pas quand il ne le réclame pas. C’est qu’il s’en passe très bien et c’est tant mieux !

L’idéal est de commencer les petites périodes de séparation du doudou vers l’entrée à la maternelle , pour qu’il s’y fasse (sans parler d’abandon définitif !).

Bon puisqu’on est entre nous…vous, vous l’avez gardé jusqu’à quel âge votre doudou ?!