Préparer son enfant à dormir hors de la maison, mode d’emploi !


Dormir hors de chez soi (chez un parent, une amie, à l’hôtel, chez un copain, ou en colo) relève de l’anecdote complètement anodine pour nous. Pour notre enfant en revanche, il s’agit d’une véritable étape pour « devenir un grand ».

Votre bout’chou passe une nuit sans ses parents: une étape importante

Si votre enfant n’est pas prêt et qu’il n’en a pas vraiment envie, cette sortie peut se transformer en véritable calvaire : crises de larmes, peurs, envie de rentrer…

Pourtant, le fait d’aller dormir à l’extérieur est important pour aider son enfant à se détacher de nous et à apprendre l’autonomie.

Bien sûr, il n’a pas besoin d’aller dormir chez un copain trois fois par semaine (votre enfant a tout de même besoin de repères !). Mais l’habituer à dormir chez ses grands parents pour les vacances, ou encore chez sa marraine lorsque vous partez en week end en amoureux, peut lui apprendre à se sentir bien en dehors de la maison.

Dormir à l’extérieur de temps en temps n’est donc pas un événement à négliger pour nos enfants, pour qu’ils apprennent tôt à se sentir en sécurité dans un environnement extérieur.

Il est recommandé que la première expérience de l’enfant se fasse vers 3 ans. En revanche, il n’y a aucune contre-indication à ce que cela soit plus tôt ! Cependant, pour les petits qui n’ont encore pas quitté le nid, 3 ans semble être l’âge idéal pour commencer. Ils ont déjà été habitués à se détacher de leurs parents grâce à l’école maternelle, et à se socialiser; il est donc temps de continuer sur cette voie.

Préparer son enfant à dormir hors de la maison

Les premières nuits à l’extérieur de nos bambins sont  un événement pour eux, qu’il faut préparer avec soin. Veillez à les prévenir à l’avance qu’ils vont passer la nuit chez leurs grands-parents, leur tante, leur ami…afin qu’ils puissent se faire à l’idée et ne pas être surpris.

dormir sans ses parents

Expliquez à votre enfant la raison de cette petite escapade : passer plus de temps avec sa famille, partir en vacances et découvrir de nouvelles choses… Prenez bien soin d’insister sur les points positifs !

N’oubliez pas de lui dire quand vous venez le chercher ! C’est important pour lui de le prévoir.

Préparez bien ses petites affaires pour qu’il ne manque de rien : son pyjama, sa brosse à dents, son doudou, voir même des petits livres qu’il connait. Évidemment, ce n’est pas un drame si vous oubliez quelque chose pour une nuit. Mais les premières fois que vos enfants dorment à l’extérieur, il est rassurant pour eux d’avoir quelques points de repères qui leur rappellent chez eux. C’est déjà un grand pas pour eux, alors on essaye de s’adapter en douceur pour qu’ils ne se sentent pas trop dépaysés !

N’hésitez pas à bien prendre le temps d’expliquer les habitudes de votre petit à la personne chez qui il va dormir : s’il a besoin d’une petite lampe, s’il est sujet aux cauchemars, s’il a tendance à tomber du lit…

Ne vous inquiétez pas, ces petits gestes ne contribuent en rien à devenir une mère poule (quand on reste dans la mesure du raisonnable bien sûr !) ! Il s’agit simplement de préparer le terrain, pour que le séjour se passe aussi bien pour votre pitchoune que pour son hôte (car ne l’oublions pas, si votre enfant passe son temps à pleurer, celui qui l’accueille ne passera pas une bonne soirée non plus !).

Un petit livre pour aider et motiver votre bout’chou pour ses premières nuits ailleurs

Ma première nuit ailleurs, de Chiaki Okada et Ko Okada, aux éditions Seuil Jeunesse.

Courage, votre petit est un grand !